Accueil

Statuts

Le jus de fruits
Le matériel
L'élaboration du jus
La pasteurisation
Où presser les fruits
Le conditionnement
Consommation
Etiquetage
Fabricants (matériel)
Les liens
Le guide
Nos cours
Monitrices-Moniteurs
CRP
Webmaster

Le jus de pomme détrône le jus d'orange

Si les fruits et les légumes frais sont bons pour la santé, c’est en raison d’une ribambelle de substances antioxydantes : la vitamine C, bien sûr, mais aussi la vitamine E, les flavénoïdes, les carotènes et les polyphénols. En tout, ce sont plus d’une dizaine de substances qui aident à prévenir les maladies cardiovasculaires et les cancers.

En mai 2004, une équipe de chercheurs de l’Université de Cornell (USA) a publié un véritable hit parade des fruits, prenant en compte l’ensemble de ces substances bénéfiques pour la santé.

Surprise: les agrumes – citron,orange et pamplemousse – sont relégués dans les profondeurs du classement . Bien pourvus en vitamine C, ils contiennent peu d’autres substances antioxydantes. Le classement est tout aussi sévère pour la banane, autre star de nos cuisines.

Selon ces chercheurs, seule la baie de canneberge (cranberry), une sorte de myrtille d’Amérique du Nord, a davantage de pouvoir antioxydant que notre bonne vieille pomme.

L’énergie grise du jus d’orange
Diététique et environnement se rejoignent. Car la plupart des jus d’orange viennent d’outre-mer, sous forme d’un concentré qui est redilué avant d’être mis en bouteille ou en brique – ce qui implique des dépenses d’énergie considérables aussi au niveau des transports. Il y a donc de bonnes raisons pour favoriser les pommes et les jus de pomme originaires de Suisse ou des régions voisines.

On peut aussi panacher les jus, tout en privilégiant la production locale. Par exemple, marier carotènes et vitamine C, en mélangeant du jus de carotte au jus d’orange. Sans oublier les jus de raisin (ou le moût), très bien classés eux aussi.

Cependant, quel que soit le fruit, il ne faut pas oublier que son jus contiendra toujours moins de substances bénéfiques que le fruit frais et entier (les antioxydants se concentrent presque toujours dans les couches extérieures). C’est pourquoi, dans son programme «5 par jour», la Ligue suisse contre le cancer recommande de manger quotidiennement cinq portions de fruits et légumes, dont seulement une sous forme de jus.

Activité antioxidante totale du fruit en équivalent de vitamine C (umol/g)

inSience, d'après Boyer & Liu, Nutr. J. 3(1) 2004

Top