Accueil

Statuts

Le jus de fruits
Le matériel
L'élaboration du jus
La pasteurisation
Où presser les fruits
Le conditionnement
Consommation
Etiquetage
Fabricants (matériel)
Les liens
Le guide
Nos cours
Monitrices-Moniteurs
CRP
Webmaster

Etiquetage et informations
concernant les jus destinés
à la vente directe

Toutes les mentions prescrites sur l'étiquetage doivent être inscrites à un endroit bien visible et de manière facilement lisible et indélébile. L’étiquette devra contenir les indications suivantes :

LA DÉNOMINATION SPÉCIFIQUE

Par ex. «Jus de pomme pasteurisées». Sous cette dénomination, le jus de pomme peut contenir au plus 10% de jus de poire de même, le «Jus de poire» peut contenir au maximum 10% de jus de pomme. Un mélange de pommes et de poires dans des proportions plus élevées exigera l'appellation de «Jus de fruits à pépins» ou «Jus de fruits». La dénomination spécifique d'un jus de fruit constitué de jus de plusieurs sortes de fruits doit en faire ressortir clairement la nature (par ex. «Mélange de jus de fruits»).

S'il est fait mention d'une variété de fruits dans la dénomination spécifique, par ex. «Jus de pomme Gravenstein», la proportion de son jus dans le produit fini ne doit pas être inférieure à 80%.

En vue de corriger un manque naturel en sucre, l'addition de 15 g de sucre, glucose ou fructose par litre de jus de pomme est possible. Par contre, aucune addition de ces substances n'est admise pour le jus de poire et celui de raisin. La dénomination d'un jus auquel des sucres ont été ajoutés à des fins d'édulcoration doit être complétée par une mention telle que «sucré» ou «avec adjonction de sucre», suivie de l'indication de la quantité maximale de sucres additionnée.

PROVENANCE

Nom et domicile de l'exploitant qui a conditionné le jus.

CONTENU ET PRIX

L'exactitude de la quantité contenue doit être soigneusement contrôlée. Dans le cas d'une commercialisation en outre plastique, celle-ci doit être pesée ou mesurée avant fermeture, ce conteneur permettant une marge de remplissage pouvant varier jusqu'à + 1 litre en raison de l'extensibilité de l'outre.

Si l'on travaille selon le poids, il faudra peser le volume souhaité de jus froid afin de définir le poids à atteindre lors du remplissage. Si l'on se base sur le volume, il conviendra de tenir compte de sa diminution lors du refroidissement. Dans tous les cas, le prix devra être clairement indiqué, par exemple: 1 litre: SFr. 2.-.

DATAGE

S'ils ont été correctement conditionnés, les jus pasteurisés bénéficient d'un long délai de conservation (min. 12 mois). L’étiquette pourra de ce fait mentionner : «à consommer de préférence avant le: jour, mois, année» correspondant à un an à partir de la date de conditionnement. Si cette date complète est mentionnée, l'indication du No de lot n'est pas obligatoire mais peut s'avérer utile en cas de réclamation.
 

Exemple d'étiquette

Top